Quel complément pour quelle fatigue?

Après avoir identifié la nature de la fatigue et enclencher des changements du quotidien pour y remédier, il est tout à fait possible d’avoir recours à des compléments alimentaires pour atténuer les symptômes invalidants de la fatigue. Ils sont utiles et précieux pour certaines périodes de vie, certaines saisons et peuvent vraiment permettre de soutenir notre organisme afin qu’il ne « plonge pas » vers une fatigue pathologique et/ou chronique. Lorsqu’il s’agit d’une fatigue nerveuse ou morale notamment, éviter l’évolution en « burn-out » ou en dépression est un enjeu majeur.

Les conseils dispensés plus bas sont des conseils généralistes qui ne s’adaptent pas à chaque individu et qui ne prennent pas en compte les possibles contre-indications pour certaines personnes et les possibles interactions avec des traitements en cours. Pour des conseils adaptés, il est nécessaire de consulter un professionnel de santé type pharmacien, médecin généraliste ou naturopathe.

Ginseng
  • Dans le cas d’une fatigue physique : je recommande l’utilisation de compléments à base de Ginseng et/ ou de Guarana. La racine de Ginseng aide l’organisme à s’adapter à une activité physique plus intense et la graine de Guarana contient de la caféine naturelle.
  • Dans le cas d’une fatigue psychique, je recommande systématiquement une cure de magnésium et de vitamine B6 qui sont extrêmement consommés par le système nerveux . Les magnésium les plus assimilables sont les suivants: glycérophosphate de magnésium, pindolate de magnésium et magnésium bis-glycinate.
  • Par ailleurs pour traiter la composante anxieuse de la fatigue, je recommande:
Passiflore

-> en traitement de fond l’utilisation de Passiflore et d’Aubépine.
Les parties aériennes de passiflore sont anxiolytique et les fleurs d’Aubépine empêchent le coeur de s’emballer.

-> en traitement de crise: épisodes de stress (examen, période particulière), je recommande la Rhodiole associée au Ginseng. La racine de Rhodiole est un puissant anxiolytique qui aide à faire face aux situations anxiogènes et enfin le Ginseng dont nous avons parlé précédemment.

  • Dans le cas d’une fatigue à composante morale, je distingue deux types de troubles de l’humeur.
Mucuna

-> les troubles liés à un déficit en dopamine, caractérisés par une fatigue au réveil, un manque de motivation, une difficulté à se concentrer, à se projeter ainsi qu’un ralentissement psychique. Dans ce cas je conseille l’utilisation de compléments à base de L-tyrosine qui est un précurseur de dopamine. Il peut être associé à un mélange de plantes de Mucuna et Rhodiole.

-> les troubles liés à un déficit en sérotonine: irritabilité, intolérance à la frustration, tendance à la compulsion, à l’addiction, envie prononcée de sucre. Pour cela je recommande l’utilisation de Tryptophane , précurseur de la sérotonine (à prendre plutôt en deuxième partie d’après-midi) ou un complément à base de Griffonia, plante à activité sérotoninergique.

Onagre
  • Enfin dans le cas d’une fatigue pré-menstruelle, selon les symptômes les mêmes conseils que précédemment peuvent être appliqués, ce à quoi on associera de l’huile d’onagre et potentiellement un complément à base de Gattilier, plante qui compense naturellement la carence en progestérone généralement responsable du syndrome pré-menstruel.

Pfiouu que d’informations n’est-ce pas? Nous sommes bien loin du complexe de vitamines tout en un ! En effet il existe presque autant de fatigues que d’individu fatigués.

En conclusion, à chaque fatigue son complément, et bien plus, à chaque individu fatigué sa propre solution.

Posts created 12

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut