Quand manger fatigue.

La fatigue post-prandiale est extrêmement courante et très pénible lorsqu’il s’agit de reprendre le travail pour une longue après-midi. Elle est signe d’une digestion difficile et possiblement d’une mauvaise digestion, c’est à dire une mauvaise assimilation des nutriments de nos aliments. Comment l’éviter?

3 Habitudes pour bien digérer et 2 astuces pour mieux digérer

1. Utiliser toutes nos dents

La première étape de la digestion se passe dans notre bouche. Nos dents permettent de couper, déchirer, broyer, c’est elles qui démarrent la digestion.

Si nous ne voulons pas que les générations suivantes aient de moins en moins de dents à force de manger en vitesse et d’avaler en une bouchée , il nous faut continuer de les utiliser.

Des études montrent par ailleurs un lien entre le manque de mastication et l’obésité. Manger doucement en mastiquant est l’étape clé du début de la digestion, cela prend du temps mais c’est autant de temps gagné à ne pas fonctionner au ralenti après le repas.

2. Eviter certains aliments et certaines combinaisons

Il y a des aliments qui demandent plus d’énergie que d’autres à digérer. C’est le cas des légumineuses (lentilles, pois chiches, pois cassés…) et haricots secs, bien évidemment des aliments riches en graisses et pour les personnes sensibles, des aliments riches en gluten.

De plus certaines associations très courantes dans notre alimentation française ne sont pas bénéfiques pour la digestion et sont plutôt à éviter:

  • des féculents associés aux protéines : ex viande avec des pâtes, salade de riz avec des oeufs durs, pain avec du steak hâché, poisson avec du riz etc..
  • des féculents associés aux produits laitiers comme le fromage: ex pâtes au fromage, sandwich au fromage, pizza au fromage..
  • des fruits dit acides (type tomate) avec des féculents: ex: pâtes à la sauce tomates, pizzas, salade de tomate vinaigrée en entrée d’un plat de riz etc…
  • des fruits à la fin d’un repas, qui vont fermenter et être très difficilement digérés (ils peuvent même créer de l’alcool!)

Favoriser les associations de type: protéines + légumes (viande+ haricots verts, omelette+épinards…, poissons+ ratatouille) ou féculents + légumes (pâtes aux épinards, semoule avec carottes, riz avec courgette) rendra vos intestins plus heureux et ils vous le rendront bien.

3. Attention aux boissons « chaudes »

La digestion est assurée dans notre organisme par des protéines. Or les protéines perdent leur fonction quand elles ont trop chaud. Boire du thé ou du café brûlant va inactiver nos protéines et rendre plus difficile notre digestion.Ainsi, il vaudra mieux privilégier des boissons pas trop chaudes après le repas.

Astuce n° 1 : faire une activité sportive avant manger

Avoir une activité sportive avant manger permet de dynamiser notre corps et solliciter nos muscles abdominaux pour la digestion. Par ailleurs, le sport libère des endorphines qui nous détendent, or le stress est un obstacle à la bonne digestion. De plus l’activité sportive rend l’organisme plus sensible à l’insuline qui permet une bonne assimilation des protéines et des glucides.

Astuce n°2 : utiliser l’huile essentielle de menthe poivrée

Cette huile essentielle favorise la digestion, en l’absence de contre-indications,une ou deux petites gouttes sous la langue , dans de la mie de pain ou à mettre sur son dentifrice pendant le brossage des dents stimulera la digestion.

Nous mangeons 3 fois par jour et nous digérons 3 fois par jour. Ainsi, selon notre digestion, les repas peuvent être des sources de vitalité comme ils peuvent être de véritables pompes à énergie.

Alors repas-énergie ou repas-fatigue?

Posts created 12

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut